ENTRE NOUS, TÉMOIGNAGES

Coumba, 17 ans, harcelée par son petit ami

Bonjour je m’appelle Coumba et j’ai 17ans . J’ai voulu témoigner pour vous raconter une histoire que j’ai vécu à mes 15ans . Je sortais avec un garçon depuis la 3ème, on va l’appeler « Noah » . C’était un garçon très sportif et populaire car il pratiquait beaucoup de sports en même temps . A notre première année au lycée , il était moins populaire et avait plus de temps pour moi. Mais , il a attiré l’attention d’ une fille très belle. Elle s’appelait Rachel et ne se gênait pas pour le draguer . En plus, elle me méprisait tout le temps du regard. Quand j’étais avec lui, elle allait jusqu’à demander à Noah : »T’es vraiment en couple avec elle? »

Changement de comportement

Puis un jour , je n’ai pas trop compris. On était dans un parc et il m’a demandé: « Tu ne veux pas te refaire le corps ? ». J’ai cru rêver! Je lui ai demandé pourquoi et il a dit que je serais plus jolie et plus sexy pour lui . J’ai refusé, de toutes les façons je n’en avais ni l’envie ni l’argent, et mes parents dans tout ça …. Il a dit qu’il plaisantait, il voulait voir ma réaction.

Les semaines passaient et bizarrement , il me reposait la même question, je refusais plusieurs fois. Puis un soir il m’envoie des photos de filles sexy en me disant : » Regarde ça t’irait bien  » . Je n’ai pas su comment réagir car je l’aimais vraiment . Mais pas jusqu’à changer mon apparence pour lui .

Puis il a commençé à commenter le physique des filles sur les réseaux ou de celles qui passaient devant lui .

Alors là c’était trop, j’ai craqué, je lui ai hurlé dessus . Je lui ai dit que si mon corps ne lui plaisait plus qu’il se sépare de moi . Je suis parti … Et quelques heures plus tard , j’ai vu sur les réseaux sociaux une photo de lui et de Rachel . J’ai pleuré car je l’aimais encore alors. Je l’ai appelé et il m’a dit : « Si tu veux ressortir avec moi transforme ton corps  » . Je ne sais pas ce qui m’a pris mais le lendemain j’ai rembourré mon soutien gorge avec des mouchoirs .

Le début du cauchemar

Au lycée, les gens me regardaient et chuchotaient des choses comme : Elle a refait ses seins , ses seins ont grossis . Bref, ils s’interrogeaient sur ce changement rapide . Quand il m’a vu , il m’a souri malicieusement et a dit qu’il quitterai Rachel pour se remettre avec moi . J’étais tellement heureuse mais j’étais loin de m’imaginer que c’était le début de mes problèmes .

Il a commencé à me demander d’envoyer des photos de moi en soutien gorge . J’ai refusé! Alors il a commencé à me menacer avec des secrets très personnels . Des choses que je lui avais confié sachant que ça faisait 2 ans qu’on était ensemble . Mais qu’est-ce que j’avais fait, pourquoi il devenait comme ça? Je ne savais pas.

Alors j’ai remis les mouchoirs dans mon soutien gorge. Et j’ai commencé à lui envoyer les photos demandées. En retour il m’envoyait des photos de ses parties intimes et je commençais à regretter d’avoir fait ça . Lui et moi n’avions jamais eu de relations intimes par rapport à mon éducation et ma religion. Il le savait pourtant . Et ce ne sont pas des choses qui m’intéressaient car j’étais et je suis encore très jeune .

Harcelée par mon copain et les autres

L’harcèlement a pris de l’ampleur, il avait diffusé les photos .Chaque jour je me faisais harceler … Des insultes et des attouchements (mains aux fesses) . C’était devenu un enfer, mes copines me tournaient le dos. Je me suis demandé comment j’avais pu faire ça . Je me suis salie à cause d’un simple garçon ? Est ce que ça valait le coup ?

J’ai fini par sécher les cours et mes parents ne comprenaient pas, je refusai de m’exprimer . Mon grand frère Salif également, il voulait que je lui dises pourquoi je n’allai plus en cours. Mais comment lui dire que j’envoyais des photos de mon corps à un garçon déjà… Et en plus que les photos tournaient.

 J’avoue avoir pensé au pire, je souhaitais juste ne plus exister ….

Alors c’est ce que j’ai voulu faire . C’était un Mercredi après midi personne n’était à la maison , j’ai commencé à me mutiler. Mais mon grand frère qui était rentré plus tôt m’a surpris . Il m’a arrêté et m’a tellement crié dessus , j’ai senti qu’il était très inquiet et qu’il tenait à moi. Il m’a serré fort dans ses bras.

Je lui ai raconté , il m’a giflé et ne plus m’a plus regardé . Il a informé nos parents. Ils étaient dévastés et très honteux de savoir que leur fille pouvait faire ce genre de choses .

La rupture avec ma famille

La décision fut prise de m’envoyer en Afrique. Aujourd’hui je suis au lycée ici . Mon frère et mes parents ne me contactent pas. Je vis avec ma tante. J’espère qu’un jour ils me pardonneront pour ce que j’ai fait et que je pourrai les revoir .

J’ai souhaité témoigner pour vous dire de ne pas faire des choses stupides, que vous ne trouvez pas normal . Encore plus, pour une personne qui vous fait croire qu’elle vous aime alors qu’elle n’en à rien faire de vous. Car si ce que vous êtes ne lui plait pas, c’est qu’elle ne tient pas à vous . Elle ne vous aime pas .

Coumba* (les prénoms de l’histoire ont été modifiés)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *