LIFESTYLE, SOCIÉTÉ

Daniel, 12 et demi, autiste

KMN : Vous êtes maman d’un jeune adolescent autiste, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre fils?

Je suis Nadine WAUTERS, maman de Daniel 12 ans 1/2, il aura 13 ans le 30 octobre. Je décrirai Daniel comme un garçon inconscient, vulnérable et dans sa bulle.

KMN  : Daniel a-t-il des frères et sœurs ? Dans l’affirmative quels sont les âges de ces derniers et quelle relation entretiennent-ils avec lui ? Et comment le décrivent -ils ?

Daniel a une sœur de 20 ans ½ et un frère de 19 ans ½. Les relations entre eux sont bonnes. Les aînés sont conscients du handicap de leur petit frère et ne veulent pas qu’on ait pitié de lui. Ils le boostent et le poussent à aller au bout des choses, il doit faire et il doit réussir. Daniel est très à l’écoute de ses « yaya », et il leur obéit aisément. Il obéit même plus à s sœur et son frère qu’à moi, sa maman.

KMN :  Dans quelle classe est-il ?Fréquente-t-il une structure spécialisée ?

Daniel est scolarisé au sein de l’école que j’ai crée pour les enfants autistes, les Amis de Daniel (AMD) . Il est au Niveau 3. Au sein de ce niveau on a la 3ème Maternelle, la 1ère Primaire et la 2ème Primaire. Je dirai que Daniel se situe entre la 3ème Maternelle et la 1ère Primaire.

KMN : Quelles sont ses activités préférées ?

Il faut savoir qu’en temps normal Daniel ne peut pas faire une activité plus de 5 minutes voire 10 minutes. Il peut tout faire mais faut que ce soit rapide. Mais comme il est très doué pour ce qui concerne les nouvelles technologies, il passe de temps sur son portable, son ordinateur. Il aime bien regarder la TV et s’il y a un problème de branchements, il sait comment remettre les fils par exemple.

Anecdote : Il y a 6 ans environ, il a pris le téléphone de son papa qui était verrouillé, il a fait le code et a transféré toutes les photos et messages vers son IPAD. Or son papa ne lui avait jamais communiqué ce code, et personne ne lui a jamais montré comment faire cela.

La maman de Daniel

KMN : Qu’est-ce qu’il aime le moins faire ?

Quand il s’agit de s’habiller, faire ses lacets. S’il voit que ça traîne, il va demander de l’aide. C’est parce qu’il est fainéant (rires)

KMN : Comment a-t-il reçu l’information du COVID puis le confinement ?

Pendant que je lui expliquai qu’il y a un virus et que l’on devra rester à la maison et bien laver ses mains, c’est comme s’il ne m’écoutait pas, il semblait indifférent. Je lui ai expliqué qu’il n’y aura pas d’école, qu’il ne verra pas ses amis et que les sorties seraient limitées. Mais j’ai vu qu’il avait compris. Par contre pour lui faire laver ses mains régulièrement, nous avons un rituel, il faut lui chanter une chanson (Happy Birthday to you, précisément) pour qu’il le fasse.

KMN : Qu’avez-vous changé dans votre organisation avec votre ado pour gérer au mieux ce confinement ?

Il faut savoir que mon fils ne sait pas lire l’heure mais ils savent à quel moment se passe un événement. Par exemple s’il faut rentrer en classe à 9h30 et qu’à cette heure il n’est pas en classe, il va commencer à s’agiter, être excité, mais c’est pareil pour les autres enfants.

Donc je n’ai pas changé de choses en particulier, pour ne pas le perturber. Il continue à jouer avec ses puzzles, sa balle, faire du dessin quand il en a envie. Ce qui est bien c’est qu’il peut se déplacer dans la parcelle. Heureusement nous avons eu la chance de déménager avant le confinement car auparavant nous étions sur une parcelle avec plusieurs maisons. Les voisins se seraient plaints car Daniel allait rentrer dans les maisons.

KMN :  Comment s’occupe-t-il en cette période ?

Daniel passe son temps sur son portable, il regarde beaucoup de vidéos sur sa tablette. Des vidéos de cuisine et de pâtisserie sur YouTube. Il est allé les regarder de lui-même. Or il faut savoir que Daniel ne sait pas écrire de mots de lui-même, il sait juste recopier.

De temps en temps, il va dans la cuisine et il participe pour couper les condiments par exemple, il aime bien.

KMN : Quel message souhaitez -vous passer aux adolescents, à nos lectrices, à propos de l’autisme?

Les autistes n’ont pas demandé à être comme ça. Ce sont des êtres humains, l’autisme n’est pas contagieux. Donc j’aimerai vous dire que si vous avez un frère, une sœur, un cousin autiste, soyez patients avec lui, soyez tolérants, aidez-les à ne pas perdre leur routine en les intégrant à vos vies !

Je vous invite en cette période de confinement à vous intéresser à l’autisme, à faire des recherches sur internet, lire, regarder des vidéos pour comprendre.

Informez-vous pour ne pas rejeter les autistes parce qu’ils sont différents !

KMN : Un dernier mot

En cette période de confinement j’ai une pensée particulière pour les enfants autistes non verbal (qui prononcent quelques mots) comme Daniel dont les parents n’ont pas de moyens, qui vivent dans les cités de KINSHASA. Comment se nourrissent-ils ? En cas de crise, comment font les parents, s’ils sont frappés par le CORONA. C’est très dur pour nous en Afrique, nous avons besoin de tous pour ces enfants, par conséquent tous les dons seront les bienvenus !

Les Amis de Daniel : ÉCOLE POUR ENFANT AVEC AUTISME, DIFFICULTÉ D’ APPRENTISSAGE, ASPERGER,TRISOMIE ET.. . A KINSHASA (RDC) 4, AV, des Ecuries, Ngaliema 00243820006177

ecolelesamisdedaniel@gmail.com

http://Les amis de Daniel – Accueil | Facebook

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.