LIFESTYLE, SOCIÉTÉ

Maye, 11 ans, autiste

KMN : Vous êtes maman d’un jeune adolescent autiste, pouvez-vous vous 
présenter ainsi que votre fils .

Je suis Hawa DIAKITE, j’ai 40 ans et suis mère célibataire de deux enfants. Je suis également Présidente de l’association Autism’Action 95 et Éducatrice auprès d’enfants autistes. Mon fils Maye âgé de 11 ans est Autiste.

Il avait 3 ans et devait rentrer maternelle quand le diagnostic est tombé. Il ne parlait pas et ne s’intéressait pas aux autres. Très rapidement, j’ai cherché et trouvé des professionnels qui m’ont accompagné et soutenu dans la prise en charge de mon fils. 

Aujourd’hui, il communique et verbalise avec ses pairs. Maye a acquis une autonomie dans les actes de la vie quotidienne. Il va à l’école et mange à la cantine. Une auxiliaire de vie scolaire l’accompagne et l’aide à l’école , elle veille à sa sécurité également.


KMN : Votre fils a-t-il des frères et sœurs ? Dans l’affirmative quels sont 
les âges de ces derniers et quelle relation entretiennent-ils avec lui ? 
Et comment le décrivent -ils ?

Mon fils Maye a une sœur de 9 ans qui s’appelle Baya et avec laquelle il a des relations très fraternelles, ils peuvent être fusionnel et parfois comme chien et chat. Sa sœur est née en 2011, l’année où j’ai eu le diagnostic d’autisme de son frère. Au départ, Maye acceptait difficilement la présence de sa sœur mais avec le temps, une vraie relation s’est créée entre eux.

Sa venue a beaucoup aidé mon fils dans son évolution, quand sa sœur parlait, il répétait ce qu’elle disait. Il est rentré dans les jeux d’imitation grâce à elle.

KMN : Votre fils est dans quelle classe ou fréquente-t-il une structure 
spécialisée ?

Mon fils est scolarisé dans une école ordinaire, en classe de CM2 et fréquente « La Maison des Papillons Bleus » qui est une structure d’accueil pour enfants autistes crée par notre association en 2018. Il y est pris en charge 2 fois par semaine. Il a une séance d’orthophonie par semaine et participe à un atelier dans laquelle l’éducateur utilise des outils du numérique et robotique pour développer des compétences académiques et sociales. J’ai toujours privilégié le milieu ordinaire pour mon fils. Pendant les vacances, il fréquente le centre de loisir du quartier.


KMN : Quelles sont ses activités préférées ?

Comme tout ados de son âge, Maye aime les jeux vidéo. Faire du trampoline et jouer au Basket Ball sont des sports q’il apprécie. Il aime beaucoup les lettres mobiles et cela depuis tout petit. Il formait des mots avant même de savoir parler.

KMN : Qu’est ce qu’il aime le moins faire ?

Maye est ce qu’on appelle un exécutant, donc il fait tout ce qu’on lui demande de faire. C’est bien pour les bonnes choses mais malheureusement, c’est déjà arrivé que d’autres enfants lui demandent de faire des choses interdites. Cependant, il a conscience du danger et ne fera jamais rien qui puisse faire du mal aux autres ou à lui-même.

KMN : Comment a-t-il reçu l’information du COVID puis le confinement ?

Quand nous avons entendu la mesure nationale de confinement, j’ai expliqué à mon fils qu’à partir de Lundi, il n’irait plus à l’école ni à la Maison des Papillons Bleus. Je lui ai dit qu’il y avait le Coronavirus dehors en lui disant que c’était une maladie. Il a fait le lien avec le fait d’être malade et il a compris qu’il devait rester à la maison.

KMN : Qu’avez-vous changé dans votre organisation avec votre ado pour gérer au mieux ce confinement ?

Il utilise un emploi du temps visuel, j’ai réorganisé son planning pour éviter que des troubles du comportement apparaissent. J’ai un suivi régulier avec sa psychologue qui m’assiste et me conseille pour gérer certaines situations difficiles.

KMN : Comment s’occupe t-il en cette période ?

Tous les matins nous faisons du travail scolaire, sa maîtresse m’a envoyée son programme de classe et j’ai également quelques supports éducatifs à la maison. L’après-midi c’est jeux de société et jeux vidéo sur sa Nintendo Switch.Il m’aide aussi dans le quotidien, il range et nettoie sa chambre chaque jour et m’assiste en cuisine. 

KMN : Quel message souhaitez -vous passer aux adolescents, à nos lectrices, à propos de l’autisme ?

Les personnes autistes ne comprennent pas nos règles sociales, mais ils sont en capacité de les apprendre, c’est pourquoi nous devons les accompagner et guider dans ce sens.

Mais avant tout, nous devons les accepter tel qui sont et leur permettre de pouvoir vivre en toute harmonie dans notre société.


aa95gonesse@gmail.com
Autism’Action 95 – Home | Facebook

KMN : Notre dernier mot aux lectrices

Nous souhaitons que nos lectrices puissent s’informer sur de tels sujets pour mieux comprendre les autistes. Certaines ont peut être des frères, des soeurs, des nièces , un membre de leur famille ou un voisin(e) autiste. De plus vous en tant que futures mères plus tard , vous pourrez y être confronté.

Car il est important de rappeler qu’aucune de ces mamans ne l’a choisi , ou ne s’y attendait.

Cela ne les empêche pas d’aimer leur enfant de tout leur cœur 💖.

Termine t-elle son propos

KMN : Pour aller plus loin : https://fr.wikihow.com/expliquer-ce-qu%27est-l%27autisme

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.